Frankenstein, Mary Shelley

Où il est démontré que quand un homme se prend pour Dieu, ça fait mal!

frankenstein

Robert Walton, un explorateur est en expédition en Arctique, son bateau bloqué par les glaces lorsque qu’avec son équipage il vient en aide à un homme perdu et à l’agonie dont presque tous les chiens de traîneau sont morts. Cet homme, il s’agit de Victor Frankenstein, un scientifique, qui, à l’article de la mort va raconter l’histoire de sa vie à Robert Walton.

De sa jeunesse, il raconte la façon dont toujours plus avide d’apprendre, il a un jour réussi à donner vie à une créature tellement hideuse qu’il l’a immédiatement reniée. Cette créature, alors livrée à elle-même parcourt et découvre le monde seule, en quête d’humains qui l’accepterait telle qu’elle est, en vain. De cet isolement, la douleur se transforme en haine retournée contre le créateur et dans sa soif de vengeance, la créature commet plusieurs gestes irréparables.

 

Ecrit sous forme de roman épistolaire, il s’agit d’un enchâssement de récit. Sous prétexte d’une correspondance avec sa sœur c’est Robert Walton qui rapporte les événements de la vie de Victor Frankenstein, tels que celui-ci les lui raconte. Ainsi, nous découvrons également les errements de la créature après sa fuite et les découvertes qui lui ont fait appréhender le monde et évoluer jusqu’au moment où la compréhension de sa solitude irrémédiable du fait de son état, la transforme en meurtrier. Lire la suite

Publicités