Un français

Deux français, trois français,….

un français affiche

Film français , durée :1h38, réalisé par Diastème
Avec Alban Lenoir, Samuel Jouy et Paul Hamy

Avec ses copains, Braguette, Grand-Guy, Marvin, Marco cogne les Arabes et colle les affiches de l’extrême droite. Jusqu’au moment où il sent que, malgré lui, toute cette haine l’abandonne. Mais comment se débarrasser de la violence, de la colère, de la bêtise qu’on a en soi ? C’est le parcours d’un salaud qui va tenter de devenir quelqu’un de bien.

J’avais très envie de voir ce film, surtout depuis que la plupart des salles de cinéma, suite à la diffusion de sa bande annonce, avaient décidé de le boycotter et donc de ne pas le diffuser. Pourquoi ? Car jugé trop violent ?!

Certes, certaines scènes sont violentes et choquantes et l’on ressent une certaine impuissance à les regarder et se dire que de tels faits ont eu, où ont encore effectivement lieu. C’est bien là que le bas blesse… cette violence qui nous ai donné à voir n’a rien d’imaginaire !

A travers le déroulement de la vie de Marco, de jeune adulte à père de famille séparé, c’est bien l’évolution de notre société qui défile devant nos yeux. Force est de constater que les idéologies dont le personnage principal tend à se détacher tout au long du film, sont réelles et de plus en plus banalisées dans notre quotidien.

A travers les regrets de Marco et le mal-être auquel il n’arrive pas à échapper, on s’attache malgré tout au personnage.  On assiste à son évolution, au fil des rencontres qui jalonnent son parcours et le font évoluer mais le laisse finalement très seul. Surtout, on comprend qu’il ne s’est pas attaché à une idéologie néo-nazi ou fasciste par conviction mais davantage pour fuir un mal-être, un contexte familial pesant et trouver une appartenance et une reconnaissance auprès de ses pairs. Pourtant, loin d’y trouver un mieux-être, c’est plutôt une forme d’angoisse qui va le pousser à s’ouvrir aux autres et à changer de façon de penser les choses.

Je pense qu’il est important de voir ce film, (par ailleurs pas plus violent qu’un American History X (par exemple)), ne serait-ce que pour y trouver matière à réflexion et peut-être ouvrir les yeux sur la violence réelle qui fait notre quotidien.

G.

 

Publicités

2 réflexions sur “Un français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s