Béliers

Béliers affiche

(Film de Grímur Hákonarson, 2015, 1h32)

En Islande, dans un village isolé, Gummi et Kiddi, deux frères éleveurs de moutons, vivent comme des voisins mais ne se parlent plus depuis une quarantaine d’années. Une vieille brouille sépare en effet les frères, qui remportent tous les prix de la région, grâce un élevage familial qu’ils se partagent depuis toujours. Mais tout est bouleversé quand une maladie frappe le troupeau de Kiddi et attire les autorités sanitaires. Pour éviter toute forme de contamination, tous les troupeaux de la région sont en effet menacés d’abattage…

béliers1

J’ai trouvé ce film magnifiquement réalisé. Aux vues de paysages islandais grandioses s’ajoute une lenteur dans les plans et le déroulé de l’histoire que l’on s’imagine bien correspondre à la vie sur l’île. L’économie des dialogues n’enlève rien à la force des images et de l’histoire que l’on regarde se dérouler, impuissants , jusqu’à son dénouement final.

J’ai aussi beaucoup la délicatesse avec laquelle les relations humaines et fraternelles surtout sont mises en scène. Encore une fois, on se rend compte de la nécessité pour l’homme de s’adapter à une nature souvent rude et austère. Mais il est également donné à voir comment cette nature dans sa cruauté arrive parfois à rassembler les personnes dans l’adversité.

Sigurdur Sigurjónsson, Theodor Juliusson

Ce film a reçu le prix « un certain regard » au festival de Cannes en 2015 et ce n’est pas sans raison. Je ne peux que conseiller à chacun de prendre un moment pour le regarder.

G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s