American Honey

Amercian Honey couv

(film de Andrea Arnold, 2 h 43 min ,2017. Avec Sasha Lane, Shia LaBeouf, Riley Keough)

Star, une adolescente, quitte sa famille dysfonctionelle et rejoint une équipe de vente d’abonnements de magazines, qui parcourt le midwest américain en faisant du porte à porte. Aussitôt à sa place parmi cette bande de jeunes, dont fait partie Jake, elle adopte rapidement leur style de vie, rythmé par des soirées arrosées, des petits méfaits et des histoires d’amour…

Dans un style mi road-movie, mi documentaire social, nous parlons aujourd’hui d’American Honey, qui se traduit par Américain/e pur sucre, ce dont se revendique les personnages dans ce film.

americanhoney
Nous suivons donc ici Star, jeune femme en recherche d’une vie meilleure. En effet, le petit aperçu de sa vie que nous avons au début du film, ne donne pas très envie, entre misère et climat familial incestuel. Elle va faire la rencontre de Jake, jeune homme au charisme indéniable qui va lui proposer d’intégrer un groupe de jeunes vivant sur les routes pour vendre des magazines.
Star accepte et s’intègre vite à cette bande qui semble vivre de façon complètement libre et détachée des contraintes sociétales.
Sauf que, petit à petit, la réalité reprend le dessus. La bande dirigé d’une main de fer par Krystal est en réalité régie par des codes précis. Si les soirées imbibées de substances diverses s’enchaînent, encouragée par la meneuse, on se rend vite compte que cela cache en réalité un mal-être existentiel bien profond chez chacun des protagonistes. Chaque membre du groupe ayant, sous-jacente et non-dite, une histoire personnelle lourde à porter semble-t-il.
amhoney
Le film a été réalisé caméra à l’épaule pour être au plus près des émotions de Star et si cela surprend au début, on s’habitue rapidement à ce cadrage particulier.
Le rythme est vif. Près de trois heures de film sans reprendre son souffle ou presque mais au final peu d’éléments nouveaux et les journées vécues par la petite bande semblent s’enchaîner rapidement mais de façon redondante, faisant la lumière sur un quotidien qui, sortie de sa nouveauté, n’apporte finalement par le bonheur escompté.
La musique est un élément très présent également, s’alignant généralement sur l’état d’esprit du groupe.
L’histoire est prétexte à une pseudo romance entre Jake et Star qui tourne vite court tant les personnages sont en réalité bien incapable d’être libres et spontanés dans un groupe où l’inter-relationnel est codifié par une meneuse ayant regard et décision sur tout, n’hésitant pas, par ailleurs, à manipuler son petit monde à son gré; plus proche d’un despote que d’un leader charismatique et bienveillant.
Shia Labeouf est plutôt bon dans son rôle de manipulateur, enjôleur, dragueur, mais finalement complètement paumé sous le vernis.

J’ai apprécié ce film, témoignage selon moi, du mal-être d’une partie de la jeunesse actuelle ( pas seulement aux Etats-Unis je pense), en quête d’un ailleurs meilleur mais surtout en quête d’un sens à donner à sa vie.

Le voyage donne ici l’illusion de la liberté et si je me suis en revanche laissé prendre au jeu au début, j’ai bien vite eu le sentiment de tourner en rond. Que cet effet soit voulu ou non par la réalisatrice, le film se termine sur une impasse ou je me suis demandé ce que ces jeunes allaient pouvoir devenir tout en ayant le fort sentiment qu’ils étaient désormais pris dans une spirale et un mode de vie illusoire dont ils n’avaient plus envie de sortir. J’ai eu le sentiment d’une auto-destruction inéluctable qui finalement n’inquiète personne.

G.

 

 

 

 

 

3 réflexions sur “American Honey

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s