Les dossiers du Voile, Adrien Tomas

Éditions Fleurus, 2021, 416 pages, ISBN : 2215174420

Tia Morcese est policière dans une brigade un brin spéciale : la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris. Car, derrière le Voile ténu de la normalité se cachent sorciers, mages, vampires, loups-garous, djinns, dragons, trolls, gnomes… tout ce petit monde n’aimant rien tant que de se foutre sur la gueule à longueur de journées… et de nuits !
Son job ? S’assurer que les débordements de ces joyeux lurons ne déchirent pas le Voile qui dissimule leur existence au reste du monde. Son credo ? Une main de fer dans un gant en fer !
Et elle va avoir besoin de toute sa patience pour résoudre les différents meurtres et conflits méta-humains qui embrasent la capitale.
A côté de son impressionnante grande sœur, Mona Morcese pourrait (presque) passer pour une ado normale. Pourtant, cette jeune apprentie sorcière est loin d’avoir les yeux dans sa poche. Et quand elle tombe sur des informations-clés sur les affaires en cours de sa sœur, elle n’hésitera pas à mettre sa propre vie en danger…

Une double-enquête trépidante de l’autre côté du Voile !

Après avoir lu ce résumé très prometteur et vu passer la magnifique couverture sur la BookTube sphère, je me suis laissée tenter par ce bel ouvrage.

Je ne connaissais pas encore la plume d’Adrien Tomas non plus (quelle nulle je fais !) Et après n’avoir entendu que du positif à son sujet, j’ai bien fait de me laisser tenter.

On suit dans ce roman Tia Morcese (qui, je crois, apparaît déjà dans de précédents romans de l’auteur), et sa sœur Mona, mais aussi leur famille autant surprenante qu’éclectique, au travers d’évènements troublants risquant d’entraîner une déchirure du Voile. C’est à dire : que le commun des mortels risque de découvrir leur existence, celle des méta-humains.

Je n’ai eu aucun mal à m’attacher à ces personnages bien creusés et complexes, aussi bien principaux que secondaires. En effet, Tia est une policière carrément badass, tireuse d’élite hors pair, fine observatrice et souvent cinglante. Mona une jeune ado attachante qui vit tous les émois de cette période pas toujours évidente mais entourée de ses amis. Et……. je vous laisse découvrir par vous même le reste de la tribu Morcese, au risque de vous divulgâcher la suite ^^.

Ce roman mêle avec succès enquête policière, personnages fantastiques, magie et humour, dans une ville qui pourrait presque être le Paris que l’on connaît et dans une ambiance résolument moderne. D’ailleurs, la couverture colle tellement au contenu du roman que je ne peux qu’approuver à 100 %. En effet, tout y est, Paris et sa Tour Eiffel, le grimoire et les symboles magiques, qui annonce l’univers, les ailes des mélusines et ombres de personnages fantastiques, mais aussi les armes pour le côté brigade spéciale des forces de police !

L’intrigue est très bien construite et rondement menée , pleine de rebondissements, l’équilibre entre action et description y est parfait à mon sens. Si bien qu’arrivée à la moitié de ma lecture, je n’ai plus réussi à quitter ce roman et l’ai terminé quelques heures plus tard.

Un style efficace et addictif, qui m’a parfois poussée à la réflexion sur notre société, à travers certains échanges entre différents personnages.

Si vous ne connaissez pas grand-chose au monde fantastique et aux systèmes de magie, ainsi qu’aux us et coutumes des méta-humains et leurs relations et interactions, il reste très accessible. Tout nous est présenté petit à petit, de façon terriblement efficace, sans pour autant décevoir les habitués du genre. On ne s’ennuie pas, accompagnés par la plume moderne et tellement drôle de son auteur !

En bref, je remercie NetGalley France et les éditions Fleurus pour leur confiance, grâce à eux j’ai pu lire ce magnifique ouvrage et la plume de Adrien Tomas que je souhaite découvrir plus encore !

Je peux affirmer aujourd’hui que j’ai eu mon premier coup de cœur livresque de 2021 !

Voici quelques extraits, qui, je l’espère vous donneront envie de vous laisser tenter ^^

«- Tu sais Tia, j’ai réfléchi.
-Va pas te faire un claquage.
-Très drôle, grinça son cadet en fourrant ses mains dans ses poches.»

« Tia détailla sa petite sœur. Maigre comme un clou, maquillée de deux traits noirs approximatifs sous les yeux, et la tignasse mal peignée, elle portait un sous-pull à rayures blanche et orange informe et un pantalon vert pomme sur des Kickers violettes. Une étonnante combinaison qui l’élevait au rang d’allégorie de l’Absence totale de goût vestimentaire. »

«-Ne te fais pas d’illusions. Dans mon état normal je ne suis pas branchée par les djinns taille basse.»

Si vous souhaitez vous le procurer, vous pourrez le trouver ici  !

S.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s