Le Sang des Éternels, Marine Waguet

Autoédition, 2020, 264 pages, ISBN : 978-2-957309-41-2

Plongez dans un monde de magie.
Adaline est une fée, pas comme dans les contes pour enfants… Même si elle aurait préféré. Elle, elle ne vit que pour venger la mort de sa mère, mais une rencontre va bouleverser sa vie et compliquer ses plans. Ce qui l’attend est bien au-delà de ce qu’elle peut imaginer, elle va se plonger dans le passé et enfin comprendre pourquoi sa mère a quitté un monde paisible et merveilleux, 19 ans plus tôt, pour se cacher au milieu des mortels dans un monde gris et remplit de dangers.
Rencontrez des créatures inconnues…

J’ai récemment reçu une invitation à découvrir Le Sang des Éternels, le premier roman d’une jeune autrice de 22 ans, mais qui d’après sa bio, écrit depuis toujours.

Il s’agit d’un one-shot de Fantasy, dans lequel on va suivre Ada dans le monde qu’elle a toujours connu, le nôtre, celui des humains, appelé ici « Le monde des mortels ». Puis elle va devoir évoluer dans le monde d’où vient sa mère, et ainsi son peuple : Fawesia. Si elle ne connaît rien de Fawesia, elle sait tout de même qu’elle est une fée, comme sa défunte mère et ignore tout de son passé.

L’intrigue prend place assez rapidement, car on voit et vit les choses à travers Adaline, on se demande avec elle, ce qui s’est passé, pourquoi et comment obtenir les réponses à ses questions.

L’univers est assez sympathique, et l’on a très vite envie d’en savoir plus. La façon dont on découvre l’histoire de Fawesia est bien faite, à travers les enseignements que reçoit l’héroïne. Ainsi, en même temps qu’elle, on découvre la construction de ce monde et des créatures qui le peuplent, mais aussi leurs « capacités » et les relations qu’elles entretiennent.

Bien que l’héroïne ait 19/20 ans, je le conseillerait à un public ado/jeune adultes ou bien à celleux qui souhaitent découvrir le genre Fantasy aisément, avec un monde relativement simple, et pas des milliers de personnages et de complots politiques entrecoupés de batailles épiques.

Si tu es déjà un mordu de SFFF, you know what I mean 😉

Cependant, je ne l’offrirait pas en l’état, encore moins à des ados, car il y a une ombre au tableau idyllique que je viens de te dresser, et pas des moindres…. L’écriture !

J’ai été désarçonnée dès les premières pages par les tournures de phrases. Des phrases courtes à la construction simple, tellement courtes, que je remaniais tout le roman dans ma tête à mesure que je lisais pour que ce soit assez fluide et cohérent pour moi.

Indépendamment de la construction des phrases, le texte est plus que maladroit, autrement dit, répétitions de fond et de forme, fautes de syntaxe et d’orthographe… Quasiment tous les participes passé sont écrits à l’infinitif.

En tant que lecteur, on sait que l’on va trouver des coquilles dans un livre, ça arrive même aux meilleurs mais c’est un trop gros point négatif pour moi, et je ressors de ma lecture très déçue.

En bref, j’espère que ce roman qui à tout pour plaire aux jeunes padawans de la Fantasy va être corrigé et qu’il pourra enfin donner entière satisfaction à ses lecteurices.

PS : J’ai tenté de contacter l’autrice pour lui demander si j’avais eu une épreuve non corrigée ou non et à ce jour je n’ai pas encore eu de réponse. Mais si réponse il y à, je te tiendrai au courant en haut de l’article et ajouterais les éléments reçus pour que cet avis lecture soit le plus juste et transparent possible.

S.

3 réflexions sur “Le Sang des Éternels, Marine Waguet

  1. Les fautes dans un livre c’est toujours troublant, surtout quand c’est à répétition. C’est dommage, on passe surement à côté d’un bon moment à cause de ça parfois. Je trouve ca chouette que tu es essayé de contacter l’auteure pour savoir si c’était un non-corrigé, car en effet ça peut changer la donne. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s