J’ai mal à la tête !

Trucs et astuces pour mieux vivre sa crise de migraine

Il est 8h30 ce beau matin d’été, j’ai déposé le Chéri au boulot, pris 3 cafés, me suis perdue dans les méandres de l’internet, je suis prête à affronter le monde et …

Ah bah nan en fait…

Photo le 20-07-2016 à 10.29

Faut que j’te parle d’une vieille amie, la Migraine. Elle a choisi de me rendre visite en ce beau matin, comme trop souvent à mon goût.

Je te plante le décor, on a découvert mes premières migraines quand j’avais 12 ans : violentes douleurs accompagnées de raideurs de la mâchoire et de vomissements (so glam’). Depuis, cette « amie » me rend visite plusieurs fois par mois et je dois m’en accommoder et continuer de vivre le plus normalement possible. Je pense que tu sais de quoi je parle, tu en souffres peut-être toi aussi, c’est pourquoi je partage avec toi quelques astuces pour t’aider à passer ce moment sans trop souffrir ni se gaver de cachets à s’en détruire le foie ou les reins.

  1. Si possible je prends de la distance avec le monde qui m’entoure, je me mets au calme et dans un endroit sombre.
  2. Je détache mes cheveux : fini l’élastique qui tire, le chignon qui appuie sur le crâne ou la queue de cheval qui pèse sur les cervicales.
  3. Je dépose une goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée sur chaque tempe. Attention: La menthe poivrée peut être dangereuse, ne pas l’inhaler ni en mettre plus d’une goutte en prenant soin de ne pas s’approcher trop près des yeux ! A éviter pour les femmes enceintes et les enfants (évidemment).
  4. Je croque une poignée d’amandes : Elles sont gorgées de magnésium et de salicine qui est de la même famille que la molécule de l’aspirine.
  5. Je bois du café, mais ça c’est comme d’habitude en fait^^
  6. Je mets mes écouteurs, me connecte à Youtube et écoute une vidéo adaptée comme celle-ci : Headache Relief Meditation Binaural Beats
  7. J’essaie de ne pas me crisper, donc je me détend, je fais un câlin aux chats, je demande au Chéri de caresser ma tête, mes épaules.
  8. Selon le type de migraine j’applique des compresses chaudes sur la nuque et/ou froides sur le front ou les deux en même temps ou encore en alternance.

Voilà en gros ce qui me permet de passer ce moment désagréable le mieux possible, il n’y a pas vraiment d’ordre pour appliquer ces astuces, fais comme tu le sens.

En bonus je te propose aussi le bisouguéritout, arme ultime contre les bobos en tous genres !

Et toi, quelles sont tes astuces pour traverser la crise ?

S.

Publicités

Lilo, ou comment je surfe solidaire

image goutte Lilo

Dernièrement, lors d’un moment d’errance sur la toile (tu sais ces moments où tu fais des recherches pour ton blog boulot et où tu finis par regarder des vidéos de chats trooop mignons tu vois comment hein ?!) Et bien ce jour là je suis tombée sur une petite goutte bleue et blanche qui m’a fort intriguée. Derrière cette petite goutte se cache un beau projet, le moteur de recherches solidaire Lilo.

  • Lilo qui est-tu ?

Lilo à été créé par 2 français (mais ils doivent être 3 maintenant) et est un méta-moteur, c’est à dire, un moteur de recherches qui se sert des algorithmes de recherches d’autres moteurs, en l’occurrence il s’agit de Google et Yahoo comme ils l’expliquent dans leur FAQ bien complète.

  • Pourquoi solidaire ?

Solidaire parce qu’une partie des revenus publicitaires générés par nos recherches est reversé à des projets sociaux et environnementaux, à petite ou grande échelle, à des ONG ou a des associations locales grâce à la plateforme de soutien : c’est le principe du crowfunding (= financement participatif pour les non anglophones).

  • Comment ça marche ?

Et bien exactement comme sur Google, à chaque recherche on génère des liens publicitaires pertinents, ce sont eux qui financent tout cela.

Une recherche = une goutte d’eau cumulée = quelques euros à offrir à un projet. On ne sait pas exactement combien rapporte une goutte car chaque publicité ne rapporte pas la même somme mais sous chaque projet sont récapitulés les gouttes collectées et ce que ça représente en euros.

  • Solidaire mais pas que !

En effet, Lilo mène quelques actions pour la protection de la vie privée.

  1. Il n’y a pas de collectes de données personnelles ou de recherche et on a même la possibilité de ne pas apparaître dans les statistiques de Lilo sur demande.
  2. Sur les navigateurs Chrome, Firefox et Safari, Lilo envoie un message « do not track » afin d’avertir les sites internet consultés que tu ne souhaites pas être pisté.
  3. Lilo ne dépose pas de cookies de pistage dans le but de les revendre à des tiers.

Lilo est aussi relativement transparent au niveau de l’utilisation des fonds récoltés : 50% des revenus des liens commerciaux sont reversés aux projets via les gouttes d’eau, 20% sont pour la communication, 25% sont pour l’équipe, les serveurs et le reste, et 5% sont reversés à un fond qui plante des arbres pour compenser son empreinte carbone.

  • Qu’est-ce que ça donne Lilo dans la jardinière ?

Après installation sur un ordinateur portable (Windows), un Smartphone (Android) et une Tablette (iOS) j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver et j’ai donc demandé de l’aide à l’équipe via le formulaire de contact. Une réponse rapide et claire m’a été apportée par une charmante personne, donc plutôt concluant niveau assistance et réactivité !

La pertinence des résultats de recherches est impeccable et on ne remarque pas vraiment la différence visuellement après installation car en effet, ça reste du Google me direz-vous. Oui OK, Google se fait quand même de l’argent dessus certainement et il fait plein de vilaines choses aussi mais tant qu’à avoir ses résultats de recherche je préfère le faire de façon utile !

Je crois qu’on s’est tout dit, j’adhère à Lilo et j’offre régulièrement ma contribution en gouttes à divers organismes et je trouve ça chouette ! Lilo aurait aussi pu s’appeler « Comment contribuer à changer le monde sans se fouler ».

Si toi aussi tu veux tenter l’expérience et te faire ton propre avis tu peux cliquer ici, bonne découverte !

Et sinon, toi, tu surfe comment ?

S.