Les illusions de Sav-Loar, Manon Fargetton

Editions Bragelonne, 2017, 861 pages, ISBN 2811235132

Plusieurs versions de la naissance de Sav-Loar circulent dans le royaume. Toutes racontent comme de jeunes magiciennes poursuivies par les capes d’or se réfugièrent dans la forêt des Songes et y érigèrent une ville secrète. Sans être entièrement fausses, ces légendes sont approximatives, car les fondatrices de cette ville n’avaient rien des adolescentes terrifiées et à peine pubères qu’elles décrivent. Elles étaient des femmes dans la fleur de leur féminité, à l’apogée de leur art, au zénith de leur colère. Elles étaient d’anciens membres du Clos traquées par leurs pairs, ayant assisté au massacre de deux centres d’entre elles par la peur de la différence et la soif de domination. Sav-Loar, le lever de lune, devint le pendant clandestin d’Astria l’éclatante. Ainsi débuta la nuit des magiciens.

Après la lecture de l’Héritage des Rois Passeurs qui m’a fait découvrir l’autrice Manon Fargetton, j’avais trés envie de lire également ce roman, qui, s’il n’est pas une suite, prend place dans le même univers, avec des personnages et des faits communs et qui le complète bien.

Lire la suite