Bakhita, Véronique Olmi

Bakhita

(éditions Albin Michel, 2017, 455 pages, ISBN 2226393226)

Bakhita, née au Darfour au milieu du XIXe siècle, est enlevée par des négriers à l’âge de 7 ans. Revendue sur un marché des esclaves au Soudan, elle passera de maître en maître, et sera rachetée par le consul d’Italie. Placée chez des religieuses, elle demande à y être baptisée puis à devenir sœur.

Récit d’une vie, du commencement à la fin et d’un destin particulier, l’histoire de Bakhita est présenté comme une suite d’événements sur lesquels cette femme n’a aucune prise ou presque. C’est le témoignage d’une enfant enlevée pour devenir esclave, torturée, violée, niée jusque dans sa chair. Lire la suite